DIALOGUE DEPUTES-CITOYENS : JL-INTERACTIV MET UN OUTIL DE DIALOGUE A LA DISPOSITION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

//DIALOGUE DEPUTES-CITOYENS : JL-INTERACTIV MET UN OUTIL DE DIALOGUE A LA DISPOSITION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

DIALOGUE DEPUTES-CITOYENS : JL-INTERACTIV MET UN OUTIL DE DIALOGUE A LA DISPOSITION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Après un plan de communication sociale sensible au genre, c’est un outil de dialogue que l’agence conseil en communication JL-INTERACTIV met à la disposition de l’Assemblée nationale. Cet outil se veut novateur dans la communication des députés avec les populations locales. Il permet plus d’efficacité et d’efficience dans les échanges. Il est élaboré avec le soutien du centre parlementaire canadien à travers le Projet d’Appui à la Démocratie au Burkina Faso.

 

Dans sa vision de se hisser comme une institution forte, moderne, innovante,accessible et au service des populations d’ici 2020, l’Assemblée nationale s’est dotée d’un plan de communication sociale sensible au genre. L’agence conseil en communication JL-INTERACTIV a été mandatée pour élaborer ce plan de communication. Une enquête-diagnostic communautaire réalisée dans le cadre de l’élaboration du plan de communication sociale sensible au genre a relevé que l’un des problèmes majeurs dans la relation entre le député et le citoyen, est l’insuffisance de communication. Ce déficit de communication empêche la connaissance et l’intercompréhension entre le député et le citoyen, notamment par rapport au travail parlementaire, et, en conséquence a une incidence sur les actions de redevabilité du député. Suggestion avait alors été faite dans ce plan de mettre en place un outil de dialogue social pour pallier cette insuffisance. La qualité du plan de communication a incité le Centre Parlementaire Canadien à travers le Projet d’Appui à la Démocratie au Burkina Faso à reconduire l’Agence Jl-INTERACTIV pour l’élaboration et l’expérimentation d’un outil de dialogue des députés avec les citoyens dans une province test.

Vue du Présidium à la cérémonie d’ouverture de l’atelier (député M. Coulibaly à gauche, Représentante PADEB à droite)

C’est dans cette optique que, le Centre parlementaire canadien, avec l’appui technique de l’Agence conseil en communication JL-INTERACTIV, a organisé à Solenzo le 22 mars 2019, un atelier provincial d’évaluation communautaire des réalisations gouvernementales dans la province des Banwa pour la période 2016-2018. Les secteurs de l’eau-assainissement, de l’éducation, de la santé et des infrastructures ont été retenus pour l’expérimentation de cette nouvelle forme du dialogue Députés-Citoyens. Ce type de dialogue à travers l’évaluation communautaire, permet aux députés de disposer des informations fiables pour exercer efficacement leur mission  de contrôle de l’action gouvernementale. Ce format de dialogue permet aussi aux députés de la province de communiquer avec efficience sur leurs missions et le travail parlementaire en peu de temps.L’atelier a connu la participation du Haut-Commissaire de la province des Banwa, de préfets, des deux députés de la province, de maires et des conseillers municipaux, des directeurs des services techniques déconcentrées (santé, eau et assainissement, infrastructures, éducation), d’agents communaux, de chefs coutumiers, de responsables religieux, de délégués CVD, de leaders associatifs et de citoyens.

Les participants lors des échanges

A l’unanimité, les participants ont salué la tenue de l’atelier. Les députés par exemple ont mis l’accent sur l’intérêt d’une telle rencontre qui a permis en quelques heures, d’échanger avec les populations, d’expliquer leurs rôles, de clarifier la nature du travail parlementaire et leur rôle dans la province, de situer la responsabilité qui devrait être aussi celle des populations, et la place déterminante du Centre parlementaire canadien, acteur neutre accompagnant le processus démocratique au Burkina Faso.

Les députés des Banwa livrent leurs appréciations sur l’outil

Les participants ont aussi dit leur satisfaction par rapport à la tenue d’une telle rencontre qui était attendue depuis longtemps et qui en si peu de temps leur a permis d’exprimer leurs mécontentements, de suggérer des solutions et de rapprocher leurs points de vue avec ceux des députés qui les représentent à l’Assemblée nationale.

Les consultants de l’Agence JL-INTERACTIV présentent les données sur les réalisations de l’Etat dans la province des Banwa.

 

By |2019-04-10T16:27:15+00:00avril 10th, 2019|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Résoudre : *
18 × 8 =